Le Seigneur de l'Annuaire

€ 18,00

Le Seigneur de l'Annuaire

Léo KENNEL


Dans un monde labyrinthique intemporel terriblement actuel, un livre. Une sorte d'annuaire dont les entrées sont des rêves implacablement réalistes.

Tout ici est écrit entre les lignes.

Lecteur, prends le temps de songer au temps et celui de te laisser convaincre.

Berce-toi de ces mystérieuses définitions, pistes obscures que hante la lumière et où chaque arcane t'est connu.

L'écriture sûre et juste y invite. Mais le propos empêche l'endormissement.

En déchiffrant les phrases à la cruelle finesse de Léo Kennel, veille, lecteur, veille avec le Seigneur de l'Annuaire.

illustrations de l'auteur


23 x 17,5 cm

200 p.

ISBN : 978-2-918737-12-4

Critique parue dans Galaxies

Le livre de Léo Kennel est un objet difficilement classable. On serait tenté de le qualifier de « dictionnaire imaginaire », mais cela serait sans doute trop réducteur, et le fait que l'auteur ait préféré « Annuaire » n'est pas aussi innocent qu'il pourrait le paraître. Il y a dans  Annuaire cette notion de portes ouvertes vers la communication, vers la construction de discours encore informulés, qu'on ne rencontre pas avec un dictionnaire, qui fixe le sens, solidifie la pensée. Or donc, tel n'est pas le projet de Léo Kennel, qui annonce en quatrième de couverture : « Lecteur, prends le temps de songer au temps et celui de te laisser convaincre ». L'ouvrage se présente comme un de ces magasins généraux comme on en trouvait encore dans les campagnes il y a un demi-siècle : on y trouve de tout, depuis le caramel à un sou enveloppé dans son papier huilé jusqu'au soc de charrue luisant neuf et tranchant, en passant par les dentelles en festons et les clous au kilo. Ici, ce sont des formules lapidaires, de vraies nouvelles en plusieurs pages, de fausses citations, des définitions de mots inventés, des réflexions, des aventures. Le tout classé dans l'ordre alphabétique et aléatoire cependant, ce qui permet de se lancer au petit bonheur (et beaucoup de ces perles sont de vrais petits bonheurs) et, selon le temps dont on dispose, ou l'envie (ou quelque diable aussi nous poussant), on en gobe quelques-unes, on en suçote quelque, on s'engourmandise de verbe. Une bien jolie chose, donc, que cet annuaire pour le rêve. GALAXIES N°28 - http://www.galaxies-sf.com/